Glossaire des risques

Les risques ferroviaires sont au nombre de cinq :

  • le rattrapage : c’est le risque de collision quand le train suiveur rattrape celui qui le précède. Ce risque est pris en charge par les cantonnements.
  • Le nez à nez : c’est le risque de collision frontale entre deux trains quand ils se retrouvent face à face sur la même voie. Ce risque est pris en charge par les enclenchements.
  • La prise en écharpe : c’est le risque de collision latérale de trains quand l’un arrive sur un aiguillage déjà occupé par un autre train venant d’une autre direction. Ce risque est pris en charge par les enclenchements internes au poste d’aiguillage (enclenchement d’itinéraires, enclenchement de transit…).
  • Le déraillement : c’est le risque de sortie de voie (due à un excès de vitesse, à la manœuvre d’un appareil de voie au passage du train ou au mauvais état de la voie ou du matériel roulant). Ce risque est pris en charge par la limitation de vitesse, par des systèmes de surveillance des chargements et de la température des boîtes d’essieux.
  • Les heurts avec obstacle : c’est le risque de rencontre avec un obstacle non ferroviaire (rocher, animal, véhicule…) : par exemple le risque de collision sur un passage à niveau entre un train et une voiture. Ce risque est pris en charge par des dispositifs d’annonce des trains.